Moto : 4 équipements pour lutter contre le froid

Avec la vague froide qui fait rage en ce moment, on pensait que certains conseils pour se réchauffer ne seraient pas trop. Voici les témoignages et les conseils de la rédaction de MR. Si vous avez des solutions à offrir, n’hésitez pas à les poster en réponse à l’article.

Julien Amado, éditeur web

Lire également : Comment choisir sa valise de diagnostic automobile ?

« Très froid, j’ai tendance à sortir les vêtements d’hiver assez tôt, mais quand il fait froid comme maintenant, je sors la grande artillerie. Pour limiter le budget, j’ai acheté les sous-vêtements « techniques » que l’on trouve dans les magasins de sport pour les randonnées en montagne. Une bonne façon de retarder l’arrivée du froid. Et pour combattre le froid dans mes mains sur l’autoroute, je vais toujours aux toilettes à la station-service pour passer mes mains sous le sèche-mains. Je profite aussi de l’occasion pour mettre un peu d’air chaud dans les gants. Simple mais très efficace !

Damien Bullot, chef de la série spéciale »

A découvrir également : Comment enlever les rayures sur le pare-brise ?

Olivier Breselec, testeur« Combattre le froid est une bataille presque perdue à l’avance. À combat gelées d’hiver, je n’hésite pas à multiplier les couches. Un morceau de carton, ou papier journal, fait de plastron est une couche supplémentaire. Un vieux jogging en coton, sur un jean garni d’un pantalon de pluie arrêter le froid. Pour les pieds, les chaussettes de ski, le sac à ordures sur les bottes peuvent ralentir ce sentiment désagréable. Pour les mains, j’ai mis du scotch américain sur les leviers métalliques, de sorte que les gants sont préservés du contact avec l’acier. Les chaufferettes (trouvées à Décathlon) glissent dans les poches procurent de la chaleur et combattent la sensation de fraîcheur. »

« Pas besoin de se démêler, avec -8 degrés affichés sur le thermomètre, les ours polaires sont plus présents que nous les motards. Pour assurer au mieux une petite balade à vélo sans risquer d’amputation, j’ai toujours des équipements parfaitement adaptés à ma morphologie afin de laisser passer l’air le moins possible et parfaitement adapté à la saison. Je n’hésite pas non plus à ajouter des couches avec des températures comme celles que nous avons en ce moment. Il y a beaucoup de vêtements techniques (pour le ski par exemple) dans les magasins de sport… Je profite aussi des feux rouges pour réchauffer mes mains (gants) avec la chaleur du moteur ! Deux autres choses importantes : je multiplie les pauses (la fatigue se fait sentir plus vite quand il fait froid) et je n’hésite pas à manger chaud et riche !

 »

Tag : https://www.auto-mechanic-info.com/moto/

Articles similaires