5 façons d’obtenir de l’argent pour votre voiture

Vous envisagez de changer votre véhicule mais vous ne savez pas exactement comment faire pour récupérer de l’argent sur la vente ? Devez-vous faire confiance à un concessionnaire ou bien gérer vous-même la vente de particulier à particulier ? Et comment faire confiance à l’acheteur dans ce cas ? D’autre part, pourriez-vous bénéficier d’une prime en cas de rachat d’un véhicule neuf ? Vous vous sentez un peu perdu ? Pas de panique, cet article va vous aider à vous y retrouver et ainsi récupérer de l’argent sur votre véhicule.

Vendre votre voiture non roulante

Sachez qu’un véhicule non roulant, c’est-à-dire une voiture en panne ou accidentée qui ne peut être réparée ou bien une voiture à l’arrêt dont les réparations dépassent la valeur du véhicule, peut être vendu. En effet, certains professionnels comme Rachat Voiture sont spécialisés dans ce type de transaction. D’ailleurs, gardez en tête que seuls les professionnels sont susceptibles d’effectuer cette opération et vous ne pouvez pas négocier avec un particulier. Si vous souhaitez vendre une voiture en l’état, n’hésitez donc pas à appeler un spécialiste qui saura vous donner le meilleur prix. Il est possible d’avoir de belles surprises alors qu’on pense que sa voiture en panne ne vaut plus rien. Les professionnels vous éditent un devis et en cas d’accord, viennent enlever votre véhicule.

A lire également : Batterie de voiture : comment la recharger ?

Vendre votre voiture d’occasion entre particuliers

Il est tout à fait possible de vendre un véhicule d’occasion soi-même. Il faut simplement respecter les procédures administratives en vigueur. Déjà, votre véhicule doit être en état de marche. Pour le prouver, il doit avoir satisfait au contrôle technique dans les six mois qui précédent la vente. La carte grise doit être valide. Vous devez imprimer un certificat de vente légal et procéder au changement de carte grise.

Si vous ne connaissez pas l’acheteur, prenez des précautions. S’il vous rachète le véhicule en cash, c’est simple, l’échange se fait en direct. Si c’est par le biais d’un virement, vous pouvez demander une preuve instantanée ou bien un chèque de banque émis par l’établissement bancaire directement. Cela justifie que l’acheteur dispose bien de la somme demandée pour la transaction.

A lire aussi : Parking silo : de la révolution dans le stationnement !

Vendre votre voiture d’occasion à un concessionnaire

Cette solution est plébiscitée si vous souhaitez être tranquille. Vous remettez votre véhicule à un professionnel qui se charge de la vente. Bien sûr, vous serez délesté d’un pourcentage car le concessionnaire doit bien être rémunéré pour la charge qu’il accomplit. Passer par un réseau professionnel peut vous aider à accélérer la vente.

Profitez de la prime de conversion

Si vous passez par un concessionnaire à qui vous rachetez un véhicule, il peut vous faire bénéficier d’une prime à la conversion : il vous verse un bonus qui peut aller de plusieurs centaines d’euros jusqu’à 5 000 euros, en fonction du montant auquel vous achetez le nouveau véhicule. N’hésitez pas à comparer les offres des garages, concessionnaires et mandataires afin de choisir l’option qui vous convient le mieux.

Le bonus écologique

Depuis quelques années, le gouvernement français incite les particuliers à troquer leurs vieux véhicules contre des véhicules neufs moins polluants. En effectuant un tel changement, vous pouvez bénéficier d’une prime écologique calculée sur vos revenus et sur le type de carburant que vous choisissez pour votre voiture.

Articles similaires