pneu 4 saisons

Quel pneu moto pour la pluie ?

Un pneu est un accessoire qui décide de la qualité de l’expérience de conduite. Les concepteurs en ont produit en fonction des circonstances. C’est ainsi que vous aurez des pneus spécifiques pour chaque expérience de conduite. Pour la pluie, vous devez miser sur l’outil ayant les critères que voici.

Le pneu souple

La version standard de pneu est conçue pour que l’engin puisse toucher le sol sans pour autant changer de trajectoire. La connexion entre le bitume et la surface externe du pneu est donc réduite au minimum requis, 1,7 mm. Dans ces mêmes conditions, l’on rajoute un peu de matière pour que le pneu soit rugueux. De cette façon, l’on est certain de sa résistance aux rayons du soleil et aux différents frottements avec le bitume.

A voir aussi : Top 10 des équipements les plus incroyables pour moto

Lorsque vous optez pour un pneu pour la pluie, c’est tout le contraire de tout ce qui est évoqué plus haut. En réalité, sous la pluie, c’est la souplesse qui compte. Ainsi, le pneu restera aussi bien stable que facile à manier depuis le guidon de la moto.

Le pneu avec la bonne adhérence

La bonne adhérence ne s’obtient pas sur tous les pneus. En réalité, l’adhérence est ce qui permet au deux-roues de garder des supports fiables sur le sol.

A découvrir également : Besoin d'une nouvelle chaîne de moto ? Faites confiance à un expert en ligne

Il pleut, donc le sol est mouillé. Il y a également de l’huile sur le bitume et des flaques d’eau. La voie n’est pas non plus aussi rugueuse et chaude ; il y a peut-être même quelques imperfections par endroit ou des altérations du bitume. Vous devriez y faire attention.

C’est à ce moment précis que l’adhérence est une bonne option. Elle est obtenue avec une surface de contact avec le bitume plus grand. Ainsi, le pneu pourra s’adapter aux imperfections de la voie. Le conducteur a dans ce cas la maîtrise de sa moto et les risques de dérapage sont réduits.

Le pneu avec une bonne bande de roulement

Aller vite en temps de pluie est normalement déconseillé. L’on ne saurait vous en empêcher si vous en êtes un partisan. Toutefois, vous devriez prendre vos précautions pour ne pas porter préjudice à autrui. La bande de roulement doit impérativement être profonde sur votre pneu de pluie. C’est cette caractéristique du pneu qui détermine l’espace à parcourir après le freinage. Il y va de votre confort et de votre sécurité.

Une dimension de 7 mm devrait vous être très favorable. Vous freinerez et vous arrêterez avant d’en arriver à l’étape de collision. Si cela descend en dessous de 3 mm, vous feriez bien de repartir en magasin racheter un autre pneu.

Le pneu de drainage

Le drainage s’opère en temps de pluie plus facilement avec un pneu qui a une bonne bande de roulement. Ce détail concerne le dispositif qui permet d’évacuer l’eau qui peut se retrouver entre le pneu et le bitume. Les rainures doivent être plus larges et plus épaisses pour que l’eau ne stagne point. Cela diminue le risque d’aquaplanage. Puisque le contact doit être toujours large pour maintenir le motocycliste en équilibre, il serait judicieux de choisir un pneu qui ne s’use pas facilement.