Estimation de voiture : Le juste prix de votre véhicule

Vous souhaitez vendre votre voiture ? Ce type de vente est parfois stressant, beaucoup de personnes ont peur de ne pas faire une bonne estimation concernant le prix de leur véhicule. Pour correspondre au prix du marché, il va effectivement falloir faire quelques recherches, notamment pour connaître la cote Argus de votre véhicule si ce dernier a moins de 10 ans. Comment procéder pour faire une estimation précise et savoir combien coûte votre voiture ? Suivez le guide !

Faire l’estimation d’une voiture de moins de 10 ans

Pour évaluer la valeur de votre véhicule, il faut d’abord faire des recherches pour établir sa cote. Ce que l’on appelle la cote de l’Argus est une référence, notamment pour les assureurs. Il est toutefois important de préciser que cette cote n’a rien d’officiel. En effet, les estimations voiture argus sont souvent basses et ne correspondent pas forcément au prix réel de votre voiture. Il faut le savoir !

A lire en complément : Boîtier additionnel et reprogrammation moteur : quels sont les avantages ?

Il est ensuite primordial de comparer votre estimation avec les offres sur des voitures similaires dans votre région. Pour cela, regardez le prix des véhicules vendus du même modèle que le vôtre, mais aussi de la même année et du même kilométrage. Prenez aussi en compte l’état de votre véhicule et la qualité de son entretien en étant le plus honnête possible.

Faire l’estimation d’une voiture de plus de 10 ans

Si votre véhicule a plus de 10 ans, il a très certainement atteint un kilométrage important, sans doute au moins 100 000 km. La voiture a alors perdu de sa valeur, et c’est tout à fait normal.

A lire aussi : Le mandataire automobile pour l’achat de votre Peugeot 208 au meilleur prix ?

Pour faire une estimation de sa voiture, il faut également s’interroger sur l’état mécanique du véhicule et sa carrosserie. Si certaines réparations sont à envisager, il est préférable de faire établir un devis chez un garagiste indépendant. Il faudra ensuite tenir compte de tous les points évoqués par ce professionnel lors de la vente de votre voiture.

Voyons un exemple très concret : vous souhaitez vendre une Twingo qui date de 2005 et qui est cotée à 2 700 €. Elle roule très bien, mais le garagiste vous a averti du fait que la distribution devrait prochainement être changée et que cela coûterait pour environ 800 €. Dans ce cas, votre véhicule ne vaut en réalité que 1 900 €. À l’inverse, si votre voiture est très bien entretenue et que vous pouvez justifier de ses réparations avec des factures, vous pourrez alors ajouter 10 à 15 % de la valeur de revente.

Enfin, comme pour une voiture plus récente, examinez les annonces comparables à votre véhicule pour fixer un prix de vente judicieux et adapté.

Quelles sont les solutions pour faire une estimation de sa voiture en ligne ?

Aujourd’hui, plusieurs magazines, spécialistes du secteur automobile et sites web vous proposent des services d’estimation en ligne. L’estimation peut être gratuite ou vous coûter quelques euros. Le résultat est généralement très rapide. N’hésitez pas à demander plusieurs estimations, car les outils de cotation en ligne sont souvent différents et engendrent des résultats différents. Ces estimations vous permettront d’avoir un ordre d’idée du prix que vous pouvez proposer pour la vente de votre véhicule. Avec ces outils de cotation en ligne, vous obtiendrez des résultats différents pour chacun d’entre eux, ce qui vous donnera déjà un ordre d’idée.

De quelles informations a-t-on besoin pour estimer le prix de sa voiture ?

Il existe plusieurs possibilités pour faire une estimation de voiture. Bien sûr, vous pouvez estimer vous-même votre voiture, vous pouvez aussi faire appel à des sites spécialisés, comme nous l’avons vu dans la partie précédente. Dans tous les cas, vous aurez besoin de plusieurs informations :

  • la marque et le modèle de votre véhicule ou son immatriculation ;
  • la date exacte de la première mise en circulation ;
  • l’année d’achat ;
  • le type de boîte à vitesse ;
  • la puissance fiscale
  • la série ;
  • le kilométrage ;
  • La version/finition ;
  • La motorisation ;
  • l’état général et les problèmes constatés sur la voiture.

Ces informations vous sont demandées pour réaliser une estimation au plus près de la valeur réelle de votre voiture. Pour éviter des résultats erronés, il est important que vous fournissiez des données réelles.

Articles similaires