Capteur de pression de pneus : les différents types

man riding motorcycle on concrete street

Le capteur de pression de pneus représente l’une des composantes les plus importantes d’une voiture. En effet, il permet au chauffeur d’être informé sur l’état des pneus. Découvrez dans le présent article les différents types de capteurs de pression de pneus.

Le TPMS direct

Le TMPS direct est le type de capteur de pression de pneus le plus adopté par les fabricants de voitures. Il représente le système de mesure le plus précis. Le TPMS direct est doté d’un capteur installé au travers de chaque roue. Cet outil pratique permet d’évaluer la température ainsi que la pression de l’air dans les pneus. Dès lors que les mesures sont prises, le TPMS direct transmet de manière automatique les données à l’ordinateur de bord. Cette opération est effectuée à partir du signal radio. Les informations font par la suite l’objet d’une comparaison par rapport à des valeurs de référence.

A lire aussi : Les critères de choix d’un pantalon pour moto

Le capteur de pression TPMS direct peut être chargé par des générateurs. Ces derniers doivent connaitre un changement après un emploi de 5 à 10 ans. De même, le TPMS direct peut être alimenté par induction électromagnétique. Vous devez surtout savoir que cet accessoire possède la capacité d’être posé aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur des pneus.

Il existe deux catégories de TPMS direct : le capteur externe et le capteur interne. Concernant le capteur de pression externe, nous pouvons distinguer dans un premier temps le capteur passant qui est directement fixé dans le corps de la valve. Toutefois, cette posture n’empêche pas le passage de l’air. Dans un second temps, nous avons le capteur bouchon qui est vissé dans la valve tout comme celui passant, mais doit être retiré afin de faire entrer l’air dans les pneus. S’agissant du capteur de pression interne, il est le plus souvent installé sur une bande métallique disposée autour des pneus.

A lire en complément : Les motos vintage font leur grand retour sur la route

Le TPMS indirect

Le TPMS indirect est un type de capteur pression de pneus qui est mis pour surveiller l’état des roues à partir des capteurs ABS. Il faut déjà prendre connaissance du fait que le diamètre d’un pneu mal gonflé est beaucoup plus petit que celui d’un pneu en état optimal. Par conséquent, la vitesse angulaire du premier est supérieure à celle du second. Voilà le principe de fonctionnement du TPMS indirect.

En effet, l’ordinateur de bord analyse la révolution ou l’informité du pneu sur la base de l’iTPMS. Il transmet par la suite l’information au conducteur. Aussi, vous ne devez pas manquer de savoir que l’ABS doit être mis à jour à la suite de chaque opération de gonflage. Cette disposition entraine généralement une réinitialisation de tout le système qui doit réapprendre les paramètres adéquats des pneus. Notez qu’elle peut durer en moyenne 20 à 60 minutes de conduite.

L’une des raisons pour lesquelles certaines personnes préfèrent le TPMS indirect réside dans le fait qu’il est économique. De manière explicite, il ne s’appuie que sur les données indiquées par les composantes du véhicule. Tout ce qu’il y a lieu de faire, c’est d’intégrer tout simplement un afficheur au tableau de bord. Cependant, la configuration du TPMS indirect peut impliquer la présentation de valeurs erronées dans une situation au sein de laquelle les pneus sont régulièrement employés. C’est pourquoi les experts en la matière recommandent l’usage du capteur de pression TPMS indirect uniquement pour les voitures qui roulent très peu.

Articles similaires