Les Youngtimers, une seconde jeunesse pour les voitures de sport

Les Youngtimers, une seconde jeunesse pour les voitures de sport

La collection de voitures est un passe-temps favori pour de nombreuses personnes. Outre les deux grandes catégories de voitures anciennes que nous connaissons, c’est-à-dire les voitures d’occasion et les voitures de collection, les Youngtimers représente une belle alternative pour les collectionneurs de voiture disposant de peu de moyens.

Les Youngtimers proposent une aventure de conduite nostalgique, et présente de nombreux avantages en comparaison aux voitures de collection. Les voitures de sport des années 80 et 90, dont on ne savait pas quoi en faire, peuvent désormais bénéficier d’une seconde jeunesse. Zoom sur le phénomène des Youngtimers.

A voir aussi : Comment connaître la version de sa voiture avec la carte grise ?

Les Youngtimers : qu’est-ce que c’est ?

Qui dit Youngtimer fait forcément référence au temps. En français, on parlera littéralement de ‘’jeunes anciennes’’. Qu’est-ce qu’un Youngtimer alors ?  Le terme Youngtimers est apparu pour la première fois en Allemagne pour désigner les voitures d’occasion « un peu vieilles ». Celles-ci sont comparables aux « old-timer » qui sont devenues, par ancienneté, des voitures de collection. Autrement dit, les Youngtimers sont des voitures que l’on peut classer à la lisière de l’univers de la collection, sans toutefois les y intégrer pleinement.

Les Youngtimers sont principalement des voitures sorties dans les années 80 et 90. L’âge de ces genres de voiture peut également englober des modèles vieux de 20 voire 40 ans. Sur le territoire français par exemple, une voiture qui a 30 ans d’âge peut recevoir une carte grise spécifique pour des traitements particuliers. En Amérique, c’est une limite de 25 ans qui est requise pour les Youngtimers. On peut donc aisément définir les Youngtimers comme étant des véhicules qui se trouvent entre les ‘’voitures anciennes’’ et les ‘’voitures d’occasion un peu âgées’’.

A lire en complément : Conduire sans permis : Que risque-t-on ?

Les Youngtimers sont-ils rares ?

À priori, les Youngtimers ne sont pas rares. Cependant, si on considère l’expansion de ce marché, il n’est quasiment pas rare de trouver un Youngtimer. Bien différente de la notion de collector, qui se rapporte directement à la rareté d’un modèle de voiture donné.

Les voitures de sport qui peuvent être des Youngtimers sont issues des grandes séries de production. Toutefois, cette notion de Youngtimer demeure un peu floue, car la rareté d’un modèle récent peut donc le faire entrer plus ou moins rapidement dans la catégorie « collection ».

Faut-il rouler les Youngtimers ?

Cette question est l’une des plus fréquentes chez les amateurs de voiture qui désirent se consacrer aux Youngtimers. Il est bien possible de maintenir le caractère utilisable au quotidien d’un Youngtimer. Cela est essentiellement possible en raison de l’évolution technologique et de la qualité de fabrication automobile durant les années 80 et 90. De plus, la rénovation des voitures de ce mouvement automobile futuriste est facile à réaliser.

Les Youngtimers, une seconde jeunesse pour les voitures de sport

L’acquisition d’un Youngtimer est bien plus pratique que celle d’une voiture de collection. Il représente une alternative pour la génération de jeunes collectionneurs qui n’ont pas les moyens de s’offrir des sportives classiques des années 50 et 60. Ces derniers pourront en bénéficier régulièrement, et même quotidiennement si un entretien est fait. Les Youngtimers offrent une expérience de conduite nostalgique et unique, à bord d’une voiture ancienne. Il ne reste plus qu’à reconnaître un Youngtimer et à bien le choisir.

Quelques sélections de Youngtimers

Cette présentation de quelques Youngtimers commencera par les voitures de sport des années 70. Les marques prestigieuses telles que Lamborghini, Porsche, Ferrari mettaient des modèles comme la Lamborghini Silhouette, la Porsche 911 et la 928 ou encore la Ferrari Mondial 8.

En 1980, le célèbre fabricant d’Audi développe la gamme des Audi Quattro. On retrouvait également des Renault R5 Turbo, la Citroën Visa Trophée, la Toyota Celica Supra MK2, la Rover Vitesse 3500, la BMW M5 E28. Les années 90, quant à eux, ont assisté à la naissance des modèles plus récents. Il s’agit notamment de la Lamborghini Diablo SE 30, la BMW Z3, la Porsche 911 Carrera, la Lotus Elise, la Berlinette RS, la Volkswagen Golf IV GTI, la Nissan Skyline R34.

La liste de ces voitures de sport n’est pas exhaustive. Tous ces Youngtimers sont accessibles à des prix bien divers. Un petit tour sur les plateformes de vente aux enchères ou celui d’un concessionnaire vous renseignera inévitablement sur les prix exacts des modèles convoités. Les voitures de sport se voient ainsi offrir une nouvelle jeunesse.

Comment acheter un Youngtimer ?

L’achat d’un Youngtimer n’est pas du tout sorcier. Le principal critère est celui du goût et du degré de nostalgie. Les voitures de sport anciennes faisaient rêver les jeunes de l’époque, et même ceux d’aujourd’hui rêvent d’une voiture de sport qui peut être catégorisée dans la classe des collections.

Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, il est bien possible de trouver des Youngtimers à bas prix. Il peut même s’agir de véhicules fabriqués par des marques prestigieuses. À titre d’exemple, même si la Jaguar Type E est inaccessible pour un jeune amateur, il pourra toujours se rabattre sur une berline, un coupé ou un cabriolet des années 80 pour un prix raisonnable. Cela lui permettra toujours un accès à l’univers de cette marque. Il est aussi possible de trouver des voitures de sport anciennes des grandes marques telles que Ferrari ou Maserati.

Les Youngtimers représentent un vaste marché. Après avoir eu une réelle documentation sur le modèle et la marque convoités, il convient que tout amateur de Youngtimers choisissent une offre de voiture au bon prix.

Articles similaires