Achat d’une Audi d’occasion : les points à vérifier

L’acquisition d’une automobile est un investissement non négligeable. En particulier, lorsqu’il s’agit d’un produit neuf, cette initiative peut vous coûter une petite fortune. Pour cela, plusieurs potentiels acheteurs préfèrent se tourner vers les offres de véhicules d’occasion pour profiter de la générosité des tarifs appliqués sur ce marché. Cependant, ces voitures, pour la plupart, ne sont plus dans un état impeccable. Il est donc conseillé de faire une inspection complète du véhicule avant de conclure l’achat. Voici les choses que vous devez vérifier avant d’acheter une Audi d’occasion.

Vérifiez si la voiture a été bien entretenue

L’entretien est le principal indice pour évaluer l’état des quatre-roues motorisés. L’Audi étant un véhicule délicat, il ne faut surtout pas faire l’impasse sur ce point. En effet, vous devez vérifier si la voiture a été normalement suivie : révisions, vidanges, etc. À défaut de vous faire accompagner d’un expert, vous pouvez facilement être fixé à ce propos en consultant les factures et les tampons de carnet d’entretien des passages au garage.

A découvrir également : Inconvénients d'un camion de 15m3

Ce n’est que lorsque ces informations conviennent aux exigences en matière d’entretien de véhicules que vous pouvez être sûr que l’automobile est en bon état. Toutefois, vous devez garder à l’esprit que certaines marques de voitures présentent des exigences spécifiques. Par exemple, les Audi doivent bénéficier d’un entretien dit Long Life chaque fois que l’auto parcourt 30 000 km.

Vérifiez l’état des pièces

Le danger qui vous guette lorsque vous achetez une Audi d’occasion est que vous pourriez être confronté à des pannes incessantes après l’achat. Ceci est notamment dû à l’état défectueux des consommables du véhicule acquis. Pour éviter ces situations désagréables à la longue, vous feriez peut-être mieux de vous assurer que les pièces du véhicule ont été récemment changées ou qu’elles sont en bon état tout au moins.

Lire également : Découvrez les marques automobiles qui ont révolutionné l'industrie cette année

N’hésitez pas à demander la facture des pièces remplacées. Ici, vous devez mettre l’accent sur la date du renouvellement de la pièce. Sachez que certains consommables doivent être changés en fonction de leur durée. C’est par exemple le cas de la courroie de distribution. Les pneus, les plaquettes de frein et les disques doivent également être appréciés.

Évitez les véhicules accidentés

Le marché d’occasion regorge de voitures accidentées. Même si le prix proposé pour ce genre de produit peut vous attirer, ces offres restent quand même très risquées. En effet, les véhicules accidentés sont moins beaux et moins performants que les automobiles lambdas. En dépit des retouches ingénieuses qui peuvent être opérées suite aux chocs, la voiture accidentée peut présenter des séquelles indiscrètes.

Sans oublier que l’achat d’une automobile de ce genre implique des dépenses supplémentaires pour la remettre sur pieds. Il est donc préférable d’exclure les Audi accidentées de vos options. Il y va de l’apparence et de la performance de votre quatre-roues motorisé.

Par ailleurs, il est possible que le vendeur utilise des techniques pour camoufler les traces de collision. Dans ce cas, les factures de pièces changées sont un véritable indice. En cas de réparation suspecte, n’hésitez pas à passer à une autre offre.

Vérifiez l’état de la carrosserie

La carrosserie n’est pas la partie la plus importante d’un véhicule lors d’une inspection en vue d’un achat. Cependant, elle n’est pas à négliger tout de même. Après tout, il s’agit de l’élément qui détermine la beauté du moyen de locomotion. Au-delà de cet aspect esthétique, les experts recommandent de mettre l’accent sur la carrosserie pour une autre raison plus déterminante.

En effet, l’état de cette caisse permet de savoir si le véhicule est bien entretenu ou pas. Par exemple, à partir d’une simple rayure sur la carrosserie, les professionnels d’auto peuvent savoir si le véhicule dort au garage ou à l’extérieur. Il s’agit donc d’un point sur lequel vous ne devez pas lésiner.

Vérifiez la conformité des numéros de série

En dehors des aspects mécaniques évoqués ci-dessus, il existe un élément administratif qui occupe une place importante dans ce guide. C’est le numéro de série de la voiture. En effet, la vérification de la conformité des numéros de série du véhicule est une manœuvre qui vous permet de savoir que l’automobile ne provient pas de source douteuse.

Vous devez donc vérifier si le numéro inscrit sur la carte grise, celui gravé sur le châssis et celui inscrit sur les portières sont identiques. Si c’est le cas, vous pouvez alors passer à la conclusion du contrat d’acquisition en toute quiétude.

Vérifiez le kilométrage réel de la voiture

Après avoir vérifié la conformité des numéros de série, vous devez vous assurer du kilométrage réel de l’Audi d’occasion que vous souhaitez acquérir. Cette étape est cruciale car elle peut vous éviter bien des déconvenues.

Il existe aujourd’hui plusieurs moyens pour connaître le kilométrage réel d’une voiture. Vous pouvez par exemple consulter les factures d’entretien et les contrôles techniques effectués au fil du temps. Dans ces documents, le kilométrage enregistré à chaque visite est mentionné avec précision. Si vous avez affaire à un vendeur professionnel, celui-ci doit pouvoir mettre à votre disposition toutes les pièces justificatives concernant la voiture.

Si vous n’avez pas accès aux documents officiels, ne paniquez pas ! Il existe aussi quelques astuces pour savoir si le compteur a pu être trafiqué ou non. Par exemple, regardez l’état général de la voiture : si celle-ci semble beaucoup plus vieille qu’elle ne devrait l’être selon son kilométrage annoncé, cela peut signifier que sa « vie » a été particulièrement mouvementée et qu’elle a parcouru beaucoup plus de kilomètres que ce qui était indiqué sur le compteur au moment où vous êtes allé voir la voiture.

Vous pouvez aussi jeter un œil à l’intérieur même du véhicule afin de voir si l’usure intense correspond bien au nombre total affiché sur ledit compteur ; une différence trop importante pourrait ainsi confirmer une potentielle manipulation frauduleuse.

Dans tous les cas, si vous avez le moindre doute sur le kilométrage réel de la voiture, n’hésitez pas à faire appel à un expert indépendant pour vérifier l’état général du véhicule et son niveau d’usure. Cela vous évitera des surprises désagréables et potentiellement coûteuses.

Demandez un historique des réparations et entretiens effectués sur le véhicule

Au-delà de la vérification de la conformité des numéros de série et du kilométrage réel, il faut demander un historique des réparations et entretiens effectués sur le véhicule. Cela vous permettra d’avoir une idée précise de l’état général de la voiture.

Pour obtenir cet historique, vous pouvez contacter directement les anciens propriétaires s’il y en a eu plusieurs. Ils pourront alors vous fournir toutes les informations nécessaires concernant les interventions qui ont été effectuées sur le véhicule. Si le vendeur actuel n’a pas ces informations à sa disposition ou s’il ne souhaite pas communiquer avec les anciens propriétaires, ne paniquez pas ! Il existe aujourd’hui des sites internet spécialisés dans ce domaine qui peuvent vous proposer un rapport complet quant à l’historique du véhicule que vous envisagez d’acheter.

Cette étape est primordiale car elle peut vous permettre d’anticiper certains problèmes potentiels qu’a pu connaître cette Audi dans le passé. Vous pourrez ainsi savoir si elle a subi une intervention majeure comme un changement moteur ou encore si certaines pièces/équipements ont déjà été remplacés, par exemple.

Cela peut être intéressant lorsqu’il s’agit notamment d’un modèle rare : certains modèles basiques ayant connu peu ou pas d’évolution technologique sont recherchés par leurs adeptes ; savoir dès lors que son futur bolide n’a jamais connu (ou presque) aucune défaillance technique constitue bien souvent un argument de poids et peut faciliter la vente.

N’hésitez pas à demander un historique complet des réparations et entretiens effectués sur le véhicule que vous envisagez d’acquérir. Cela vous permettra de faire un choix éclairé en toute connaissance de cause.

Articles similaires