Annuaire Voitures

L'actualité Auto Moto

Assurance

Quelle assurance auto choisir pour sa voiture ?

Plusieurs éléments rentrent en compte lorsqu’il s’agit du choix d’une assurance pour sa voiture. Alors que d’autres sont dus au profil du conducteur, d’autres sont dus à la fréquence d’utilisation de la voiture. Voici un zoom sur quelques critères de choix d’une assurance auto.

La fréquence d’utilisation de la voiture

Le calcul de la prime d’une assurance auto se fait en tenant compte de beaucoup de paramètres, dont l’utilisation de la voiture. Une voiture assurée pour des déplacements ponctuels aura par exemple une prime d’assurance moindre que celle d’une voiture touristique.

  • Utilisation de sa voiture pour des fins professionnelles : il est crucial d’informer son assurance de l’utilisation de sa voiture pour des déplacements professionnels. En effet, en cas de sinistre, les dommages occasionnés sont considérés comme un accident de travail. Disposant d’une extension de garantie, il sera plus facile de couvrir les dommages du sinistre.
  • Le lieu d’habitation : beaucoup ne le savent pas, mais le lieu de résidence a un impact sur la prime d’assurance. Cela est dû à plusieurs facteurs, dont la dangerosité des routes départementales et la fréquence des accidents dans les métropoles. Ainsi, si vous habitez une agglomération ou empruntez de façon journalière une route départementale, la prime d’assurance de votre voiture risque d’être plus alourdie.

Le profil du conducteur

Avant de calculer la prime d’assurance d’un véhicule, les compagnies d’assurance prennent en compte plusieurs éléments. Le profil du conducteur est capital dans la détermination de la prime d’assurance.

  • Le nouveau conducteur : les statistiques des accidents sur les routes françaises ont montré que ce sont les nouveaux conducteurs âgés de 15 à 34 ans qui sont à l’origine ces sinistres.
  • Le retraité : une personne du troisième âge à la retraite n’a plus le même trajet à faire chaque jour. Il peut donc limiter les garanties de son véhicule au strict minimum.
  • Le conducteur malussé ou résilié : un conducteur avec un tel profil doit diminuer sa prime d’assurance. Pour cela, il lui suffit de changer de compagnie d’assurance.

Il vous revient maintenant en fonction de vos besoins de définir le type d’assurance qu’il vous faut. Toutefois, veillez à tenir compte de la garantie de responsabilité civile, de la protection individuelle du conducteur, de la protection juridique et de l’assistance dans vos choix.