Les avantages de l’assurance pour les voitures qui ne roulent pas.

Pour une raison ou une autre, vous avez décidé d’immobiliser votre véhicule. Même dans ce cas, certains vous demanderont d’avoir un contrat d’assurance auto. Ont-ils raison ? Qu’est-ce qui pourrait justifier une telle souscription alors que le véhicule est immobilisé ?

Pourquoi assurer une voiture qui ne roule pas ?

Assurer une voiture qui ne roule pas présente plusieurs avantages. Notez que même à l’arrêt, votre véhicule peut causer des dommages. La batterie ou le carburant contenu dans le véhicule peut être la source d’une explosion ou d’un incendie. Dans un parking ou dans votre garage, cet incident peut causer des dommages aux tiers. L’assurance vous permet de prendre en charge ces derniers. Il est également possible que les freins de votre véhicule lâchent à tout moment. Le risque est plus important dans une pente. L’assurance couvrira les dégâts causés tout en considérant les termes du contrat.

A découvrir également : Les nombreux avantages de la franchise en assurance auto que vous devez connaître

Une voiture qui ne roule pas peut également se détériorer au fil du temps. Si votre assurance couvre ce volet, vous bénéficierez d’un accompagnement pour sa remise en état. Pour les personnes qui ont des véhicules de collection, pour la plupart mis à l’arrêt, l’assurance est primordiale. En cas d’usure, de vol ou encore d’incident, l’assureur pourrait vous prendre en charge. Sachez que si le véhicule est volé, vous pourriez toujours être tenu responsable des dommages causés avec le véhicule par le voleur. Une couverture d’assurance vous protégera.

Devrait-on obligatoirement assurer les voitures qui ne roulent pas ?

Tous les véhicules terrestres à moteur doivent être assurés, que ces derniers roulent ou pas. C’est que stipule l’article L.221-1 du Code des assurances. Selon la juridiction, pour une voiture immobilisée, il faut aux minimum incluses la responsabilité civile dans le contrat d’assurance. Comme vous l’avez compris, l’objectif est de protéger les tierces personnes pouvant être victimes d’incidents causés par la voiture. Cette loi est donc instaurée pour protéger en cas d’incendie, d’explosion, de défaillance des freins, de vol, de catastrophe naturelle et autre. La protection est toujours proportionnelle aux garanties. Outre la responsabilité civile qui est obligatoire, le propriétaire est libre de souscrire pour les autres garanties ou non.

A lire également : Forum assurance auto au km : avantages et inconvénients

Le non-respect de cette norme peut vous valoir une amende de 500 €. Lorsqu’il y a des poursuites judiciaires, l’amende peut atteindre 3 750 €. En fonction de la faute commise, d’autres peines sont possibles dont : la suspension du permis, la confiscation du véhicule, des travaux d’intérêt général, etc.

Quelques fois, l’assurance auto n’est pas obligatoire. Pour que l’obligation d’assurance soit complètement levée, il faut entre autres : placer le véhicule sur cales, retirer la batterie du véhicule et vider le réservoir de carburant. Si ces trois principales conditions sont respectées, le propriétaire est libre de souscrire pour une assurance ou non.

Quelles sont les différentes offres d’assurance pour les voitures qui ne roulent pas ?

L’assurance auto au tiers reste toujours disponible même quand le véhicule est immobilisé. Elle est largement suffisante. Pour plus de sécurité et payée moins cher, l’assurance parking encore appelée l’assurance hors circulation est l’idéal. La dernière option est l’assurance au km ; pratique si vous devez rouler que quelques fois.

Articles similaires