Comment rompre un contrat leasing ?

Pour acheter une voiture avec un budget réduit, de nombreuses options sont à votre portée. Le leasing est une option d’achat de véhicules de plus en plus prisée par les consommateurs. Il est de divers types, est régi par un contrat et y souscrire est facile.

Cependant, plusieurs conditions sont susceptibles de vous amener à ne plus vouloir de votre contrat de leasing. Vous souhaitez renoncer à votre leasing ? Il existe des démarches à suivre pour y parvenir. Voici comment rompre un contrat leasing.

A lire aussi : Jeunes conducteurs : comment partir en vacances en voiture ?

Contrat leasing : le point sur ce concept

Le leasing ou crédit-bail en français est une méthode de crédit utilisée en finances. C’est une technique de prêt qui permet à l’emprunteur de s’offrir un bien mobilier (meuble, moto, voiture,…). Le leasing est une technique financière de crédit qui permet à l’emprunteur de jouir d’un bien en contrepartie d’un paiement de mensualités.

Dès que le montant total du prêt est remboursé, il peut alors soit acquérir le bien qui sera désormais le sien, soit le rendre à son propriétaire. C’est dans ce sens que le contrat de leasing est signé. C’est un accord entre une banque ou un établissement de prêt et un particulier.

Lire également : Pourquoi préférer une voiture électrique à une voiture à essence ?

L’institut de finance avec lequel vous envisagez de signer l’accord va acheter le bien en question et en devient le propriétaire. En général, on a recours à ce type de contrat lorsqu’on souhaite acquérir une voiture. En tant que bénéficiaire du prêt, vous serez engagé à payer un loyer mensuel sur une certaine durée.

Durant cette période de remboursement échéancé de votre dette, vous pouvez utiliser le véhicule pour vos divers besoins. A la fin de l’échéance, l’emprunteur dispose de deux options finales. Il peut acheter la voiture ou encore la restituer à son propriétaire.

Dans le cas de l’achat, on parle de location avec option d’achat (LOA), et dans le cas de la restitution du bien, on parle de location longue durée (LLD). Dans les deux cas, il peut arriver que l’on ait envie ou besoin de rompre le contrat de leasing.

Les causes de la rupture d’un contrat leasing

La rupture d’un contrat leasing se fait en général sur la base de raisons justifiables. Il y en a plusieurs qui sont liées à vos besoins et à votre situation financière. Vous pouvez envisager la rupture d’un contrat leasing lorsque vos revenus ont diminué ou ne sont plus stables.

Le divorce ou la naissance d’un enfant peut être une cause de la rupture d’un contrat leasing. Par ailleurs, lorsque vous recevez une affectation qui vous amène à voyager, vos besoins en matière de voiture peuvent changer. Aussi, une envie de transition écologique est aussi un des motifs qui peuvent vous pousser à renoncer à votre contrat de leasing.

Quoi qu’il en soit, si la raison de la résiliation de contrat vient de vous, il faut qu’elle soit suffisante pour entériner la procédure.

rompre un contrat leasing

La procédure pour rompre un contrat de leasing

La rupture d’un contrat leasing suit une démarche très simple. Vous devez transmettrez une demande résiliation de contrat à la structure financière concernée. La demande doit être écrite et envoyée par lettre recommandée avec accusé de réception.

Dès que la banque ou l’établissement de prêt vous envoie la réponse, vous devez vous acquitter du reste du prêt afin de pouvoir régler votre paiement. Une fois cela fait, vous allez bénéficier d’une rupture de contrat.

Cette procédure, avec sa phase d’acquittement peut paraître monstrueusement coûteuse surtout si le prix d’achat du véhicule est assez élevé. Des alternatives ont été pensées pour vous aider à rompre votre contrat leasing.

Les solutions pour rompre un contrat leasing

Pour rompre une convention de leasing, vous disposez de plusieurs solutions destinées à vous faciliter la démarche. Vous pouvez soit effectuer une remise du véhicule au propriétaire, ou l’acheter. Vous avez aussi la possibilité de céder votre contrat de leasing à une autre personne. Ces trois solutions sont le plus souvent utilisées.

Le retour du véhicule au propriétaire

Dans le cadre d’un leasing, le propriétaire du bien est l’organisme de prêt. En ayant recours à cette solution, vous devez vous acquitter de la majorité des mensualités qui restent. Vous devez aussi payer certains frais supplémentaires de remise en état du véhicule.

Lors de la restitution, le propriétaire s’assure que le locataire n’a pas dépassé un certain kilométrage défini par les clauses du contrat. Cette solution est onéreuse si vous y avez recours avant le terme du contrat.

L’achat du véhicule avant la fin du contrat de leasing

C’est une solution très intéressante lorsque vous disposez d’un capital. La valeur de rachat du téléphone est déterminé et inscrit au préalable dans le contrat de leasing. Elle représente la somme totale des mensualités restantes ajoutée à la valeur résiduelle de la voiture au terme du contrat.

Il vous est possible de revendre le véhicule en occasion après l’avoir acheté ou de la revendre directement en leasing à l’acheteur.

La cession du contrat de leasing à un tiers

C’est la solution la plus plébiscitée et la plus recommandée par les professionnels. Elle consiste à réaliser un transfert du contrat de leasing à une autre personne sans avoir à payer des pénalités. Cette dernière se charge de poursuivre le paiement de vos mensualités. C’est la meilleure solution si vous désirez changer de gamme ou de modèle de voiture.

Articles similaires