Taxi VSL, atouts et avantages

Un patient a souvent besoin de se rendre à l’hôpital pour y suivre son traitement régulier. Son déplacement pourrait être moins commode s’il ne dispose pas de véhicule confortable et adapté à sa situation, surtout quand son état de santé est délicat. Pour plusieurs raisons, les services d’un chauffeur particulier pourraient ne pas convenir pour son transfert. Alors, la meilleure alternative serait d’opter pour un véhicule sanitaire léger. Un taxi VSL remplit les mêmes rôles qu’une ambulance. Seulement, ses atouts semblent plus séduisants.

Taxi VSL, pour une prise en charge personnalisée

Le véhicule sanitaire léger, couramment appelé VSL, est une voiture de tourisme, mais qui est également utilisée pour transporter des malades vers les hôpitaux et centres sanitaires pour les besoins de leur prise en charge et de leur suivi de traitement. Contrairement à un taxi conventionné, dont les services peuvent être demandés par tout individu malade, le taxi VSL n’est, quant lui, dédié qu’aux personnes malades et qui présentent spécifiquement une mobilité réduite manifeste ou une déficience mentale avérée. Aussi est-il qu’avec un véhicule sanitaire léger, à la différence d’un taxi conventionné ou d’une ambulance, la prise en charge est personnalisée selon l’état de santé du patient, avec notamment le respect des règles d’hygiène, de gestes de premiers secours. Voici d’ailleurs à votre disposition ce lien https://www.taxijulien-martigues.fr/ qui vous détaille de façon plus approfondie la nature de ce type de transport, ainsi que de bien d’autres de manière générale.

A découvrir également : Le prix de la location d’une place de parking

Un VSL est en effet une voiture médicalisée avec précisément du matériel de premiers soins adaptés. Ce genre de véhicule est une vraie alternative pour les malades qui ne peuvent s’allonger vu le type de pathologie dont il souffre, car durant l’évacuation, la personne reste entièrement en position assise. Avant de servir, un chauffeur de taxi VSL est tenu d’avoir une Attestation aux Formations de Premiers Secours et d’un Certificat d’Aptitude Médical, sans lesquels il ne peut vraiment pas évoluer dans ce domaine qui nécessite professionnalisme, rigueur et surtout sens de l’écoute. Il est juste à préciser qu’un VSL n’intervient pas que pour des cas d’urgence sanitaires, voilà ce qui fait sa grande différence avec une ambulance. Un taxi VSL peut être utilisé dans de nombreuses situations.

Le remboursement, un atout soumis à des conditions

A lire également : Comment connaître le prix de votre carte grise ?

Le transfert d’un malade à bord d’un véhicule sanitaire décline autant d’atouts. Ce ne sont pas le confort et le bien-être du patient qui sont pris en compte. Le contexte est plus global que cela. Les prestations d’un taxi VSL se soucie aussi du remboursement du patient, de son domicile à l’hôpital, de l’aller comme au retour. Par conséquent, le remboursement des déplacements du patient est à la charge de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPAM). Pour autant, ce principe est assujetti à certaines obligations. Votre état de santé doit réellement justifié que vous pourrez bénéficier de ce soutien. La complexité de votre maladie et surtout de votre incapacité de vous déplacer sont des conditions indispensables pouvant vous faire octroyer un remboursement assuré par l’Assurance Maladie. Le patient doit par ailleurs se munir d’une justification conforme. Celle-ci doit impérativement portée la signature de son médecin traitant.