Ethylotest : chimique ou électronique ?

La législation en vigueur concernant le taux d’alcool dans le sang d’un conducteur est très stricte. Le seuil maximal est de 0.5 g/l pour un conducteur expérimenté et 0.2 g/l pour un conducteur en permis probatoire. Pour estimer rapidement le taux d’alcool présent dans votre sang avant de prendre le volant, la meilleure solution reste l’éthylotest. En plus d’être simple et efficace, cet outil de diagnostic vous évitera les risques d’accident de la route. Le marché regorge d’un grand nombre de modèles d’éthylotest. Ces derniers peuvent toutefois se distinguer en deux options : la version chimique et celle électronique. Les détails dans cet article !

Les caractéristiques d’un éthylotest chimique

Aussi appelé éthylotest jetable, l’éthylotest chimique est un outil de diagnostic instantané en analysant le volume d’alcool contenant dans l’air que vous respirez. Il contient un réactif chimique qui va changer de couleur selon le résultat ! Si vous avez bu de l’alcool, il passe au vert. Si vous avez dépassé le seuil imposé par la loi, le vert dépasse la ligne rouge ou noir.

A découvrir également : Comment nettoyer la mélamine noire ?

Quels sont les avantages d’un éthylotest chimique ?

Cet appareil a l’avantage d’être facile à utiliser et à ranger ! En effet, il se glisse sans peine dans la boite à gant ou dans une trousse de premiers secours. Bien qu’il ne soit plus obligatoirement présent dans la voiture, l’éthylotest restera dans le top des objets qui peuvent sauver des vies. Compact et ne coutant que quelques euros, ce dispositif est à usage unique. En outre, vous pouvez le trouver dans nombreux point de vente physique ou en ligne comme sur Ethylco.

Les différents modèles d’éthylotest chimique

Les alcootests sur le marché se divise en deux catégories bien distinctes : les modèles avec et ceux sans ballon. La première catégorie est la plus courante. Il suffit de souffler dans le ballon jusqu’à ce qu’il soit entière gonflé pour connaître son taux d’alcool dans le sang. Ensuite, il faudra enfoncer les extrémités du tube d’analyse, qui sera ensuite insérer dans le ballon gonflé. Terminez le processus en faisant sortir l’air du ballon en appuyant dessus.

A lire en complément : Les meilleures voitures écologiques pour préserver l'environnement

Quant à l’éthylotest sans ballon, la première étape de son utilisation consiste à le chauffer pendant 30 secondes dans votre paume. Vous devez ensuite perforer les deux opercules de l’embout pour ensuite le positionner sur le dispositif. Cette installation se fait du côté de l’anneau rouge. Tout ce qu’il vous reste à faire est de souffler de manière continue dans l’embout buccal. Facile à utiliser, cette variante réduit les risques d’erreurs de manipulation. Cela implique alors une plus grande fiabilité des résultats. Ce modèle est également plus léger et moins encombrant. En outre, il est écologique, étant donné qu’il n’est pas accompagné d’un ballon qui est fabriqué dans du plastique (et donc, non recyclable).

Bon à savoir

Avant utilisation d’un éthylotest chimique, patientez au moins vingt minutes après votre dernier verre. Vous devez laisser votre corps éliminer l’alcool en cas de test positif. La durée de sevrage varie selon votre sexe, poids et taille. Entre deux tests, patientez au moins une heure.

Les caractéristiques d’un éthylotest électronique

Le design d’un éthylotest électronique est plus moderne que celui chimique. En effet, il est doté d’un écran LCD pour afficher le résultat. Le taux d’alcoolémie dans le sang est indiqué, uniquement lorsque celui-ci est en dessous du seuil. Sur le marché, son prix varie de 100 à 1000 euros, qui se justifie par ses fonctionnalités, sa qualité, sa rapidité d’affichage de résultats mais aussi par le nombre de tests qu’il peut réaliser.

Un éthylotest électronique a le mérite d’être très facile à utiliser. En effet, vous n’avez qu’à allumer l’appareil, attendre le signal et de souffler dans l’embout en continu jusqu’à entendre ou voir le signal d’arrêt. Ce modèle est en outre réutilisable, à condition de changer son embout à chaque utilisation. Seul bémol, ce modèle doit être calibré une fois par an. En outre, vous devez le recharger régulièrement ou changer ses piles.

La certification NF d’un éthylotest électronique et chimique

Force est de mentionner que tous les éthylotests, qu’ils soient chimiques ou électroniques, doivent faire l’objet d’une certification NF. Cette norme est une garantie de la conformité de l’alcootest ainsi que de sa qualité. Cette certification est alors un indice de qualité lorsque vous devez choisir votre outil.

Articles similaires